En voyage sur les routes de l'Europe et de l'Asie

La Grèce #1 : on l'attendait, nous y sommes !

Déjà 3 semaines que nous sommes en Grèce et que nous n'avons pas donné de nouvelles... Nous avons abordé ce nouveau pays sous une pluie torrentielle ! On a donc loué une maison pendant 4 jours à une cinquantaine de kilomètres de la frontière Albanie-Grèce. Et heureusement ! Une grosse infiltration d'eau passait par les placards de vêtements (devenus piscine...) Un bon petit chantier pour Gaëtan 😊 Cette pause dans ce petit village de Syvota, nous a permis de prendre connaissance des habitudes locales : ils commencent tôt le matin pour ensuite faire une grosse pause de 14h à 17h et la vie reprend jusque tard le soir (23h-00h). Plus de gros supermarché mais des "supérettes" où on trouve de tout ! Syvota est une ville balnéaire très touristique mais à cette époque de l'année, il nous semble être les seuls touristes ! On découvre tout de même de beaux paysages : une mer bleue turquoise et de belles montagnes derrières.

Le soleil est de retour, on reprend la route direction le sud en suivant le littoral. Des criques, juste magnifiques, s'ouvrent à nous.

Sans forcément trop savoir vers où on allait, on se retrouve sur l'île de Lefkada. Là encore, on se rend vite compte que les touristes ne se bousculent pas. On sent bien qu'il doit y avoir une vie trépidante en saison mais là... c'est le calme plat ! Il y a quand même quelques restos d'ouverts où on peut déguster les premiers plats grecs : moussaka, feta grillé au sésame et au miel... Sur cette île on essuiera notre deuxième tempête depuis notre départ. En bord de mer c'est sympa aussi avec les haubans qui claquent contre les mâts, les vagues qui se fracassent sur la jetée, les coques de bateaux qui grincent... Mais on sera récompensé le lendemain avec un large soleil et une plage paradisiaque...

 

Nous continuons notre route vers le sud et arrivons dans le Péloponnèse. Lors d'une petite "halte" déjeuner dans un petit village, juste avant de repartir, une bien gentille vieille dame nous apporte un gros sac rempli de mandarines, citrons et oranges ! Quelle générosité ! En même temps, chaque maison a au moins 1 mandarinier, 1 oranger et 1 citronnier ! 

Nous nous arrêtons dans le village de Kastro où nous faisons la connaissance de Nikolas (80 ans) savant philosophe qui aura su nous vanter la bienveillance et l'hospitalité Grecque.

Nous quittons le littoral pour Olympie et ses jeux... Si le site archéologique n'est pas très "parlant" le musée est, quant à lui, d'une richesse surprenante tant par les trésors qui y sont conservés que par les explications fournies. Tilio, en grand fan de mythologie grecque, a pris grand plaisir à visiter ce lieu et à nous restituer ses connaissances.

Si nous n'avions pas croisé de français avant cette étape d'Olympie (nous voyons plus souvent des Allemands), et bien nous sommes servis ! Sur la parking du site, il y avait 4 camions et tous français ! C'est sympa de pouvoir partager son voyage et d'échanger "les bons plans" entre voyageurs !

D'ailleurs, par la suite, nous avons suivis le même itinéraire que Chloé et Mathieu (les 2 du milieu sur la photo) avec qui nous avons passé de très bons moments durant 1 semaine.

Nous souhaitons rejoindre la côte est du Péloponnèse en coupant par la montagne. Évidemment il fait froid mais l'escale à Dimitsana vaut le détour. Nous avons effectué une randonnée de 7h pour rejoindre un ancien monastère à flanc de montagne. Nous étions septiques par rapports aux capacités des gars... et bien... que nenni ! En rentrant, ils ont encore couru au moins 1h sur la parking ! Les enfants nous surprendrons toujours 😉.

La montagne c'est bien, mais il fait vraiment trop froid ! Cap sur le sud ! Escale sur la route à Mystra, une merveilleuse "ville-fantôme" ! Elle a été fondée par les francs au XIIIe siècle.

Nous rejoignons Monemvassia, une cité médiévale sur une minuscule presqu'île. Un lieu "coup de coeur" de Gaëtan ! C'est un peu un Mont Saint Michel. Des petites ruelles, des boutiques et des maisons toutes mignonnes. Et nous sommes encore seuls ! C'est même presque dommage car ce magnifique village manque d'âmes...

Nous amorçons la remontée vers Athènes assez rapidement. Si nous ne sommes habituellement pas pressés, nous avons un ultimatum puisque nous attendons "mamie Chantou" qui arrive le 10 décembre. Nous nous arrêtons à Nauplie, charmante petite ville portuaire avant d'aller tester l'exceptionnelle acoustique du théâtre d'Epidaure.

Lorsque nous avions croisé les français à Olympie, nous avions parlé de sources chaudes ; l'un d'eux nous avait dit qu'il y en avait sur la presqu'île de Methana qui se trouve tout prêt d'Epidaure. Enfin, à vol d'oiseau... parce que par la route c'est quand même un peu long ! Bref... nous y sommes et... il y a une source chaude (on sent bien le souffre 😉 mais pas de "bassins" pour s'y baigner ! Nous n'avons pas fait tout ce chemin pour rien car nous avons pu randonner jusqu'à un ancien volcan. Nous sommes même rentrés dans la faille d'éruption ! Un lieu plus qu’atypique, une première pour tout le monde !

Dernier plouf à Methana avant de quitter Chloé et Mathieu et de rejoindre la capitale.

La Grèce est immense, non pas par sa superficie mais par ses richesses culturelles et géographiques. Il nous reste encore 6 semaines et c'est tant mieux 😊

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chloé et Mathieu 03/01/2019 22:55

Hello la famille Gali,

J'espère que ce retard d'écriture n'est pas de notre faute! Haha!
Quel beau pays, nous y retournerons!

Allez rendez vous au Kazakhstan!!!

Bisess

Éric et Claudia 27/12/2018 19:05

Coucou les amis. Nous découvrons enfin vos belles aventures dans votre blog. Nous sommes heureux de pouvoir vous suivre et de voir que tout ce passe au mieux. Nous avons reçu votre carte, un grand merci à vous ????
Bisous à tous les quatre.