En voyage sur les routes de l'Europe et de l'Asie

Turquie #2 : de rencontre en rencontre... d'aventure en aventure...

D’Istanbul, nous sommes allés directement à Izmir. Quelques 560 km effectués en 2 jours, cette partie de la Turquie nous laissant plus indifférent... Sur la route nous avons pris un auto-stoppeur, Volkan, jeune étudiant à Izmir. Nous avons passé la soirée avec lui, et les deux journées suivantes. Il nous a fait découvrir des petits coins sympas de la ville.

Sur le parking où nous étions garés, nous avons également rencontré un couple de jeunes Français, Sandro et Fanny, qui font le voyage dans le sens inverse de nous (du coup ils sont sur la fin de leur voyage). Ils ont pu nous donner quelques bons plans pour la suite du « road trip ». Ils ont proposé une petite activité avec les garçons qui est le Cyanotype. Késaco ? C’est un procédé photographique ancien grâce auquel on obtient des tirages bleu de Prusse. En deux mots, à partir d'éléments végétaux, ils ont fait comme du développement photo. En bons anciens animateurs, cette activité nous a bien plu à nous aussi 😉

Voilà ce que ça donne !

D'ailleurs pour la petite anecdote, sur ce parking, notre dernière nuit fût bien mouvementée... Vers minuit, 6 voitures sont arrivées sur le parking, se sont mis en rond, phares allumés et musique à fond ! Une dizaine de jeunes dansait au milieu, genre discothèque ! Ça va, ça n'a duré que 45 minutes et surtout les enfants ne se sont pas réveillés. Et nous allons vite nous rendre compte les semaines suivantes que les turcs aiment bien faire la fête dehors et mettre la musique à fond ou faire des "burns" sur les parkings en pleine nuit... là, au moment où tu dors bien paisiblement...

Après 3 jours passés à Izmir, nous ressentons le besoin de quitter la ville. Nous trouvons une grande plage sympathique près d’Éphèse où nous avons pu nous garer directement sur le sable. Au top ! Une famille turque se promenant sur la plage, est venue à notre rencontre. Après quelques minutes de conversation, ils nous ont invité chez eux. Noyan et Selda et leurs fils Baris, habitent une jolie maison à la campagne à 3 km de cette plage au milieu des orangers, mandariniers et autres oliviers. Un vrai petit coin de paradis !

Selda travaillait dans le commerce international, et Noyan est un ancien militaire. À l’arrivée de leur petit garçon ils ont décidé de tout plaquer et de venir s’installer à la campagne et ainsi de changer de vie. Ce qui est, de notre point de vue, réussi. Noyan s’occupe des cultures de mandariniers et d'oliviers, et a lancé une activité de fabrication de terreau. Et tout ça en bio bien sûr 😉

Selda est incroyable. Elle transforme et fabrique tous ses produits alimentaires et cosmétiques (beurre, yaourts, savon…) Elle s’est régalée à nous faire découvrir des plats typiques turcs et nous aussi ! On a découvert aussi que la fameuse cafetière que nous appelons cafetière turque n'est pas une cafetière turque ! En Turquie, ils l'appellent "French Press" ! Alors ? Elle est Turque ou Française cette cafetière ? Le feeling est super bien passé avec eux. Des amis qu'on espère revoir !

 Et quand vient la fameuse question du : « vous faisiez quoi comme travail avant de partir ? » nous n’étions pas au bout de nos surprises… Quand Gaëtan explique qu’il fabrique des yourtes, Zelda n’en revient pas : « Mon oncle aussi fabrique des yourtes ! » non mais attends là… Il n’y a qu’un seul constructeur de yourte en Turquie et c’est son oncle ? Du coup, Elle l’a invité à dîner le lendemain. Voilà comment nous avons rencontré LE constructeur de yourtes de Turquie !! 

une rencontre improbable...
Ephèse est un site archéologique d’une ancienne cité grecque où se trouvait le fameux grand temple d'Artémis, l'une des Sept merveilles du monde antique.
La bibliotèque de Celsius : le monument le plus étonnant et magnifique d'Ephèse

Le site a été reconstitué en partie, ce qui est plus « parlant » pour Tilio et Mali parce que : « oh non ! pas encore des tas de cailloux ! » ils l’ont répété cette phrase en Grèce 😊. Nous avons été agréablement surpris par cette visite. Une belle découverte ! 

La côte d'Izmir à Marmaris n'est pas la plus jolie. Elle est défigurée par de nombreux hôtels... mais heureusement il y a encore quelques villages préservés comme Akyaka.

Ce petit village de pêcheur est au pied des montagnes. La rivière se jette dans la mer à cet endroit et où plusieurs centaines d'espèces d'oiseaux dont flamants roses et pélicans y vivent.

Une fois Marmaris dépassée, les décors changent et deviennent juste magnifiques ! C'est La Lycie : ancienne province grecque chargée d'histoire.

La presqu'île de Datça : notre coup de coeur !

Cette presqu'île est largement préservée des touristes : les habitants veulent la garder "verte" et c'est tant mieux ! En même temps, la route pour y accéder est assez longue car très sinueuse.

Nous sommes allés jusqu'à la pointe à "Knidos" où un site archéologique gigantesque est en pleine reconstruction. Mais nous n'y sommes pas allés pour ça (non, on vous l'a dit, les enfants ne veulent plus voir des tas de cailloux !) mais plutôt pour son décor magique. 

On file vers Antalya en s'arrêtant à Dalyan puis Fethiye. On trouve un bivouac en bord de mer qui aurait pu être sympa si...

Une fois sorti de là avec l'aide de 2 voisins, on s'est dit que c'était aussi pas mal de dormir en ville... en plus il fait nuit, c'est plus sage d'aller trouver un parking.

Après une courte balade à Fethiye, nous reprenons la route. Et comme une tuile n'arrive jamais seule... le câble de l’accélérateur à une nouvelle fois lâché !  Mais bon, la réparation faite par Gaëtan avec un câble de frein de vélo en Italie à tout de même tenue 8500 km ! (Et soit dit en passant, n'avait jamais été remplacé par un vrai...) On est en pleine côte, entre 2 virages, sur une 3 voies où les gens roulent comme des fous... il faut faire vite ! Gaëtan refait la même bidouille avec le dernier câble retrouvé au fond du coffre. Mais cette fois, promis, en arrivant à Antalya on achète un nouveau et VRAI câble d' accélérateur !

Petit arrêt à Kas (prononcer Kash) : charmant petit port où règne une ambiance douce et paisible.

Notre bivouac pour 2 nuits !

On fera une énième rencontre... Eric un expatrié français, venu s'installer ici il y a 10 ans. Il nous invite chez lui et nous fait l'histoire du coin. Il est super content de pouvoir parler français 😊

Le lendemain, nous faisons une petite balade en bateau pour découvrir l'île de Kekova juste en face de Kas. Belle balade ensoleillée aux travers des eaux turquoises, à la découverte de la cité engloutie. En effet, Kekova est une cité antique en partie submergée suite à un tremblement de terre, le sol s'étant abaissé d'environ 4 mètres. L'île, protégée, n'est pas accessible car elle n'a pas bénéficié de fouilles archéologiques.

Toute cette partie du littoral regorge de tombeaux Lyciens, à l'allure de barques renversées. Encore une bien belle découverte cette région, et il faut dire que le soleil est revenu et c'est franchement plus agréable !

Nous avions prévu de faire encore pas mal d'arrêt pour découvrir ce magnifique littoral jusqu'à Antalya mais on est un peu à la bourre (ben oui même en voyage on peut être retard !) Je rappelle qu'on a des visas pour l'Iran et ceux-ci n'ont pas une durée indéterminée... et qu'il reste encore beaucoup de kilomètres pour atteindre le pays et surtout entre les 2, il y a la Cappadoce ! Incontournable !

Antalya : étape obligatoire pour la maintenance de notre cher petit pépère. Pour trouver un garage à Antalya rien de plus simple ! Il suffit de trouver la zone artisanale où ils sont par centaines ! On trouve notre bonheur et 3H plus tard on repart avec un "beau câble d'accélérateur" tout neuf et des plaquettes de frein toutes neuves !

Maintenant il faut s'occuper du chauffe-eau... parce que ça fait bien 2 semaines qu'il ne fonctionne plus. Douches à l'ancienne c'est à dire à la casserole ! Mmmmmmmhhhh... j'adoooooooore... Que de moments calmes dans la joie et la bonne humeur... Je ne m'éterniserais pas sur le sujet. Au moment où j'écris ce poste, Gaëtan est en plein chantier démontage, nettoyage puis remontage du chauffe-eau... Peut-être la VRAIE douche chaude ce soir ? La suite au prochain épisode !

En Grèce, nous avions emmené les enfants en station de ski où Tilio a pu faire son 1er cours avec son papa pendant que Mali s'éclatait à la luge. A 40 kilomètres d'Antalya, il y a une toute petite station (la plus petite qu'on ait vue !) : Saklikent. Allez, on y va ! Maintenant que les garçons sont équipés en combinaison, on en profite ! 2ème cours de ski pour Titi et le 1er pour Mali ! Ils se sont très bien débrouillés et sous un soleil radieux ! Pour eux, ça fait partie des meilleures journées.

Pour finir, la Turquie est un pays magnifique avec des gens chaleureux et accueillants. On adore ! On fait plein de rencontres tout le temps ! Ils n'hésitent pas à venir vers nous pour discuter, savoir pourquoi on est là, où on va... et eux racontent leur vie, leurs difficultés, la situation politique très compliquée... autour d'un thé... oui oui du thé ! Nous sommes conquis par ce pays et ses habitants !

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article