En voyage sur les routes de l'Europe et de l'Asie

La Corée #2 : on est conquis !

Pour laisser le temps à Titi de se remettre de son otite, on file sur la côte ouest au bord de la mer de Chine. Au programme : détente, retrouvailles et apéros avec les copains, pêche et dégustation des coques, baignades pour les enfants…Une petite pause fort agréable.

Nous sommes allés découvrir le village de Jeonju qui est un village traditionnel qu’on appelle « Hanok » en Coréen. Jeonju est une ville de 700 000 habitants mais la partie ancienne représente un tout petit quartier. Lorsqu'on se balade au travers de jolies maisons de bois traditionnelles, on se croirait vraiment dans un ancien temps. Certaines personnes louent des costumes pour se prêter au jeu et s'immerger dans l'ambiance.

C’est un village très touristique mais agréable. Nous nous sommes baladés dans les hauteurs d’où on peut apercevoir les toits de ces anciennes maisons rénovées et la ville nouvelle qui entoure le village.

Comme partout en Corée, tout est nickel, restauré parfaitement, il n'y a rien qui dépasse… Même une randonnée qui pourrait être difficile l’est moins parce que c'est aménagé au cordeau. Des escaliers, des passerelles, des cordes… tout est fait pour que le touriste soit pleinement satisfait.

Nous continuons notre découverte de la Corée et son histoire, en visitant des sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les coréens sont très fiers de ces sites. Là encore, les lieux sont ultra aménagés et refait à neuf mais c’est bien fait. En même temps, le pays a été complètement détruit pendant la guerre de Corée de 1950 à 1953.

Le site de Buyeo et ses tombes royales de Neungsan.

Visite de musées : tous sont très interactifs. Les cartes bougent, il y a des vidéos à tous les coins de salle, quand ce n’est pas sur un écran à 360° ! Du coup pour les enfants ça passe plutôt bien. Mais LE gros point négatif qu’on pourrait faire, c’est qu’ils ne sont pas tous traduits en anglais…

Le parc de Gungnam est un havre de paix. Cet étang est le plus ancien de la Corée. Idéal pour le footing du matin 😉 et pour les promenades nocturnes !

La forteresse de Gongsanseong où l’on a fait la rencontre d’une coréenne. Elle a été adorable, faisant le tour avec nous en expliquant succinctement l’histoire dans un anglais limité. Durant la balade, une dame a même offert un billet à chacun des garçons et des gâteaux. Ils sont incroyables ! A croire qu’offrir quelque chose aux enfants est une obligation chez eux. Il ne se passe presque pas une journée sans qu’on leur donne de la nourriture ! Ou ils les trouvent trop maigre ?

Nous retrouvons Mathieu et Séverine et leurs 2 garçons Louis et Paul, une autre famille française voyageuse chez un camping-cariste. Nous avons des travaux à faire car notre bac à douche à littéralement explosé et un des lanterneaux est cassé. Les aménagements des camping-cars prévus pour quelques semaines par an, subissent quand on vit à l'année dedans. Et c’est à nouveau une rencontre coréenne pleine de générosité. On repart avec un lanterneau d’occasion mais quasi neuf gratuit et une réparation du bac à douche au top !

De retour à Séoul, on se gare sur un parking au bord de la rivière et d’un parc de verdure. Il y a, comme partout, des toilettes nettoyées tous les jours. On n’a jamais galéré à trouver de l’eau. Ici, on trouve des toilettes propres partout (parfois ils mettent même de la musique classique !) et des robinets d’eau à disposition des gens. Il y a aussi des distributeurs d’eau potable à tous les coins de rue avec des gobelets… en papier ! Ah ! Enfin ! ils ont au moins compris ça ! Parce que ça a beau être propre partout ce sont les rois du gaspi et de consommation d’emballage. Même les légumes sont emballés individuellement. Un tube de ketchup lui aussi emballé dans un plastique et es caissières portent des gants... Franchement ? Ils ne seraient pas un peu trop maniaques ??!!!

Le métro de Séoul est super bien organisé. Impossible de se tromper ou de se perdre ! Et tout le monde est bien civilisé en faisant la queue devant les portes sur le quai. On attend que les passagers soient sortis avant de pénétrer à l’intérieur de la rame. Ils laissent leur place assise dès qu'un enfant ou un ancien entre. Je n’imagine même pas voir ça un instant en France ! Les touristes coréens à Paris doivent halluciner.

Et à l’intérieur du métro, le spectacle commence ! Non je plaisante : il ne se passe absolument rien. Ils ont tous les yeux rivés sur leur écran. On dit que c’est partout pareil mais je vous assure qu’en Corée on a atteint le summum. C’est triste…

Ils sont effectivement à la pointe de la technologie. Séoul est une ville aux milliers de grattes ciel, des écrans et de la lumière partout. On pensait que ce serait plus « envahit » mais non. Personne ne se bouscule. Ce qui en fait une ville agréable à visiter.

Nous avons 2 journées pour continuer les visites que nous n’avions pas pu faire lors de notre 1ère escapade séoulite. Le Namsangol Hanok village est donc un quartier de maisons traditionnelles où ils proposent de faire des activités d’époque. C’est donc là que Tilio et Mali ont pu construire leur propre arc en bambou et ainsi le tester sur les cibles.

Dans ce même village traditionnel ils font des démonstrations de Taekwondo. Pendant une vingtaine de minutes, 10 sportifs nous on fait découvrir ce sport national. Série de kata, acrobaties, cassages de planchette… Ils ont réussi à nous impressionner !

Et comme on adore les marchés, on ne se voyait pas quitter la Corée sans en visiter un dans la capitale. Et quelle bonne idée ! On s’est régalé en picorant de stand en stand de mets « frits » mais tellement bon !

Et pour notre dernière soirée en Corée, nous avons assisté au festival international de feux d’artifice de Séoul. Organisé chaque année, 3 pays étaient en concurrence : la Chine, la Suède et la Corée. 1h30 de spectacle à en prendre plein les yeux. Un festival de bouquet final.

Notre camion part pour le Cambodge en bateau. Et il ne sera pas seul puisqu’il embarque avec 2 autres camions français. Et nous ? On endosse nos sacs à dos et on file à l’aéroport ! On retrouvera nos chers maisons roulantes à Sihanoukville au Cambodge dans 2-3 semaines. C’est donc en Thaïlande que nous nous poserons pour attendre notre camping-car. Une nouvelle aventure nous attend !

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean marie sechet 03/11/2019 16:02

bonjour . merci pour vos magnifiques photos et discours sur votre voyage . C'est vraiment très sympa . Si cela vous intéresse nous avons la fille de nos copains qui habite Bangkok qui éventuellement pourrait vous donner des tuyaux , pour des visites comme elle l'a fait avec marianne et claire . Elle est très sympa elle bosse pour une agence de voyage . Vous pourrez lui poser des questions si cela vous intéresse je vous donnerais ses coordonnées . Nous vous embrassons et profitez en bien Annie Jean Marie

Lili 26/10/2019 11:40

Hello j ai adore ton recit quel voyage incroyable, bon j ai lu le passage au cambodge donc la suite pas top mais faut aller de l avant vous vivez une aventure tellement exceptionnelle qyi faut pas en perdre une miette...je vous embrasse

ROSLAGADEC 16/10/2019 20:17

Vous êtes tout et tous beaux, ça fait plaisir, merci pour les nouvelles. Je pense bien à vous. Je regrette de ne pas avoir pu vous rejoindre un moment sur votre route, mais je me suis claqué le 3è mollet...
A bientôt les amis
Kiffez bien comme il faut.