En voyage sur les routes de l'Europe et de l'Asie

Cambodge #1 : un condensé d'émotions !

Pour nous remettre de cette vilaine mésaventure nous quittons Sihanoukville, une ville affreuse envahie par les Chinois qui en font un véritable chantier à ciel ouvert. Nous prenons donc la direction de Kep, pour retrouver Lulu installée au Cambodge depuis 10 ans. C’est tellement important de retrouver de la famille ou des amis dans ces moments difficiles… Elle nous dépanne tout de suite en vaisselle, ustensiles… Elle nous emmène faire du shopping pour pouvoir nous racheter les choses essentielles. Au top ! Elle nous a permis de nous remettre vite sur pied.

Kep est connue pour la pêche aux crabes. Le matin nous nous réveillions au son des moteurs des bateaux de pêcheurs.

Difficile de définir dans quel état psychologique nous sommes. Tiraillés entre l’envie de continuer, de passer au dessus et l’envie de rentrer à chaque moment où on s’aperçoit qu’il manque quelque chose dans le camping-car auquel on tenait. Mais on attendra le printemps 😉 !

On rejoint la capitale, Phnom Penh, où on retrouve Juju, un ami datant de nos années folles d’animation. Il vit ici depuis 6 ans avec son amie Sokun.
La circulation dans la capitale est dense avec un nombre impressionnant de 2 roues ! Ici, pas de code de la route : le "chacun pour soi" et le "feeling" priment. Il faut être à l'affut tout le temps car à tout moment il peut surgir une moto, un tuk-tuk... de nulle part !

On a beaucoup de mal à retrouver la confiance, donc laisser notre maisonnette est difficile même s’il ne reste vraiment plus grand chose à prendre dedans, qui plus est dans une grande ville. Du coup, on trouve une pagode qui abrite un temple, près de chez Juju, où l’on peut stationner le camping-car en toute sécurité. Cela nous rassure. On y retrouve d’ailleurs nos amis la Smalaventure et la p’tite Troupe. On est au calme dans ce petit havre de paix au beau milieu de la ville, entourés de moines. Ils ne demandent rien en échange mais faire une offrande est appréciée et c’est ce que nous avons fait avant de partir 😉.

Et puis nos amis Lorette et Dolu arrivent de France chargés de bisous, d’ondes positives et de matériels ! Après 15 mois, le bonheur des retrouvailles est intense.

@Lorette

Pour une mise dans l'ambiance nous faisons un petit tour au marché puis une balade-apéro en bateau sur le Mékong avec saucisson-fromage-vin rouge, ramenés de France ! C’est très agréable d’observer la ville quand on est au calme sur l’eau. Cela prend une forme différente loin de l’effervescence.

@Lorette

Nos chers amis sont avec nous pendant 2 semaines et 1/2 alors on va un peu accélérer le rythme et essayer de faire un max de choses, dans la limite du raisonnable pour nous tout de même 😉. On prend la route tous les 6 à bord du camping-car en direction de Battambang.

@Lorette

Ils ont loué une guesthouse avec piscine et nous, on reste dans le camping-car face à l’hôtel. Ce qui nous permet de profiter quand même de la piscine pour la plus grande joie des garçons ! Depuis que nous avons quitté la Corée, nous passons beaucoup de temps à nous baigner. Mali, qui n’était pas très téméraire dans l’eau est devenu un vrai petit poisson ! Au placard les brassards !

On s’immerge dans la vie Khmer en visitant le marché. Les prix pratiqués dans cette ville sont bien moins élevés que dans les autres parties touristiques. Et comme dans chaque marché, l’odeur qui prime, c’est le poisson ! Pas toujours très agréable dès le matin…

Nous nous arrêtons devant une maison traditionnelle coloniale khmère. Le neveu de la propriétaire, parlant très bien français, nous fait visiter cette demeure encore préservée. Il nous raconte l’histoire de sa famille dans cette maison durant l’invasion des Khmers Rouges.

À la sortie de la ville, nous visitons un temple perché sur une colline : Wat Banan. Une ascension de plus de 350 marches est nécessaire avant d’explorer ce vieux temple datant du 11ème siècle et d’admirer la jolie vue sur les plaines environnantes.

@Lorette

La route, ou plutôt la piste qui nous conduit sur un autre site à quelques kilomètres, traverse des rizières. C'est juste magnifique ! On croise des dizaines de sourires d'enfants.

Et nous arrivons à Killing Cave signifiant « grotte de la mort ». Cette grotte a servi aux Khmers Rouges. Ils y jetaient les corps de leurs victimes après les avoir torturées. Aujourd’hui, on y retrouve quelques ossements et un bouddha allongé. A l'extérieur de la grotte, il y a des sculptures en bois représentant des scènes de tortures.

 

Mais avant d’arriver dans cet endroit très « chargé », nous avons fait une jolie randonnée en grimpant une multitude de marches hautes à travers la jungle. Nous avons pu y croiser quelques singes s’amusant à se balancer de branches en branches. Et nous, nous profitons d’une petite pause à l’ombre pour se reposer. Déjà que monter des marches ça donne chaud mais sous 30°C et avec un taux d’humidité frisant les 80%... on apprécie l’ombre 😁

Après cette sympathique rando, nous reprenons la route vers Siem Reap et ses magnifiques temples d’Angkor. Nous nous levons aux aurores pour voir le lever du soleil sur Angkor Wat. Bon, le timing n’était pas complètement respecté mais à 6h30 la lumière était tout de même très belle.

On passe donc la journée à découvrir ou Re découvrir pour Gaëtan, Tilio et moi, ces joyaux archéologiques. Un tuk-tuk nous emmène d’un temple à un autre. Nous avons donc visité 4 temples :

  • Angkor Wat : le plus grand. Il est l'emblème national et est représenté sur le drapeau cambodgien. Ce serait le plus grand édifice religieux sur Terre.
  • Le Bayon : orné de 216 visages d'Avalokiteshvara.
  • Baphuon : seulement Gaëtan et Dolu ont pu y accéder car il est interdit aux enfants de moins de 12 ans. On le visite via de grands escaliers vertigineux en bois. C'est le dernier restauré ouvert au public.
  • Ta Prohm ou "comment la nature reprend ses droits". Notre préféré avec ses énormes fromagers qui ont poussé là où ils avaient envie !

Le lendemain on récupère Juju et Sokun venus pour la fête de l’eau à Siem Reap mais aussi pour visiter la famille de Sokun. Nous avons donc eu le privilège de les accompagner dans leur famille et rencontrer la grand-mère de Sokun qui a 93 ans. Je devrais dire « avait » 93ans... puisqu’elle est partie rejoindre les étoiles le lendemain de notre visite. Grosse émotion pour nous tous.

@Lorette

Ils nous ont emmenés au temple où nous avons reçu la bénédiction du moine. Il nous a aspergé d’eau puis mis un bracelet rouge ou rose autour du poignet.

@Juju

Nous sommes retournés à la maison familiale manger tous ensemble. Merci Juju pour cette merveilleuse rencontre avec la famille de Sokun.

@Lorette

Et merci aussi pour les chapeaux ! Ils ne prennent absolument pas de place dans le camion 😂

@Juju

Le soir, nous assistons à une représentation du cirque (sans animaux) Le Phare Cambodian Circus. L’école de cirque est basée à Battambang et a pour but d’ouvrir les enfants aux arts. Tous les jours, il y a une (voire 2) représentation(s) sous un chapiteau à Siem Reap. Le spectacle, mêlant danse, musique live, jonglerie, acrobaties et théâtre, nous a transporté dans l’univers culturel Khmer. 

Allez, cap sur le sud du Cambodge pour montrer aux copains que le sable blanc et l’eau turquoise ça existe vraiment 😉. Nous faisons la route en 2 fois et faisons donc escale à la sortie de Phnom Penh. Le côté pratique et sécur' nous conduit, une fois de plus, dans un temple. Nous arrivons juste avant le début d'une cérémonie célébrant la fin de la saison des pluies. Alors que Mali, Laurette et moi étions dehors à observer les moines, nous sommes conviés à les retrouver. Ils nous confient une bougie qui nous servira à en  allumer d'autres disposées à même le sol. Puis nous les suivons en marchant plusieurs fois autour du temple. Un moment unique et magique ! C'est ce genre d'expérience qui nous pousse à voyager.

@Lorette
@Lorette

Ce même soir, une autre expérience sympathique s'offrait à nous : manger des grillons grillés ! Oui oui ! Et je vous assure que c'est très bon ! A l'apéro ça passe tout seul ! Preuve en image :

@Dolu

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Routards au Cambodge 10/02/2020 10:43

Nous avons eu un voyage vers Kampot. C'est vraiment une ville tranquille. On arrive à Kampot pour commencer notre excursion à Bokor et on tombe sur la charme de cette ville paisible. Différente que les autres villes, Kampot possède une beauté plus calme.

bailly Marie Thérèse 02/01/2020 21:40

c'est super ce que vous visitez avec vos enfants!
Vous faites des rencontres extraordinaires!

Macax 24/11/2019 08:16

Coucou! Chouettes façons de se changer les idées! J’étais émue pour cette grand-mère qui a dû voir tellement de choses... bises à tous